Sites Grátis no Comunidades.net


Total de visitas: 12376
Batterie Asus 70-NKT1B1100

Comment se passe plus exactement le développement du jeu ?
L'éditeur doit dans un premier temps obtenir un agrément de la part du fabricant de consoles en vue de développer des jeux. Une fois cette autorisation en poche, l'éditeur développe le jeu puis envoie le master au fabricant de consoles qui, lui, presse les disques. La facture du pressage est adressé à l'éditeur, qui se charge ensuite du conditionnement et de la distribution du jeu. C'est à ce moment que le fabricant perçoit des royalties. Or parmi les trois leaders présents sur le marché, Sony est celui qui semble le moins en demander. Ce sont ces mêmes arguments qui ont été repris pour trouver les éditeurs des jeux PS3.

Comment expliquez-vous que Nintendo ait pu être doublé par Sony sur le secteur des consoles portables ?
Le fait que Sony soit passé devant Nintendo en matière de consoles portables n'est pas si évident. Sony avait déjà de nombreuses compétences (baladeurs, etc.). Il est arrivé sur le segment des consoles portables avec la même stratégie que celle adoptée pour les consoles de salon, à savoir proposer des machines capables de s'adapter aux autres médias, en faisant lecteur DVD par exemple.
En guise de contre-attaque, Nintendo a décidé de rester fidèle à sa stratégie en ne proposant que des contenus pour les joueurs et en développant l'aspect jouabilité.

Quelle est la meilleure stratégie selon vous : allonger la saisonnalité des consoles ou raccourcir leur cycle de vie ?
Microsoft a opté pour la réduction du cycle de vie de ses machines pour deux raisons : tout d'abord être en mesure de sortir sa console avant celle de Sony -il s'agit autant d'une stratégie répondant à des exigences de timing qu'à des aspects marketing- et ensuite appliquer une stratégie qui consiste à rapprocher la console du PC, plateforme ouverte perpétuellement évolutive. Cet environnement technologique est parfaitement maîtrisé par Microsoft en tant qu'éditeur de logiciels. Dans ce cadre, la firme de Seattle applique au hadware une stratégiqe généralement appliquée au software et ça marche.
La connexion de la console Xbox 360 illustre cette volonté de Microsoft de faire de sa machine une plateforme simple d'usage positionnée à coté de la télévision et qui fournit au foyer l'ensemble de ses loisirs numériques.
La stratégie d'informaticien de Microsoft s'oppose à la vision de Sony a opté pour une logique d'électronique grand public, proposant un environnement fermé qui accueille des contenus formatés pour ses consoles. Sony a fait le choix du rallongement de la durée de vie de ses machines, en vue d'accroître leur rentabilité et de pouvoir faire le lien entre deux générations de consoles.

Quelles seront les nouvelles fonctionnalités des futures consoles ?
La fonctionnalité centrale demeure le jeu. A ceci s'ajoute la volonté de développer la qualité visuelle par le biais de la haute définition. Haute définition de jeu afin de favoriser l'immersion des joueurs mais également haute définition de la vidéo.
Microsoft propose pour la première fois une vision du foyer numérique puisque sa console est susceptible de communiquer avec d'autres terminaux informatiques de la maison.
Mais, les prochaines générations de consoles permettront d'autres activités médias comme écouter de la musique, ce qui n'est pas une nouveauté, mais surtout télécharger des contenus. Ce virage est en cours avec l'arrivée de la PS3 de Sony et la Xbox 360 de Microsoft connectables en standard à Internet, ce qui permet le jeu multijoueurs en réseau mais aussi l'accès à des contenus audiovisuels téléchargeables.
La dématérialisation de la distribution est en marche (clip vidéo, bande annonce de film et bietntôt films en intégralités et pourquoi pas musique) et les consoles de salons pourraient démocratiser cette pratique répandue sur PC.

A quand le passage au tout-numérique des jeux vidéo ?
La distribution de contenus dématérialisés est d'ores et déjà présente dans les esprits. Mais il faut avancer au rythme des usages. La prochaine génération de consoles attendue entre 2012 et 2013, intégrera en standard l'idée de dématérialisation et de la circulation dématérialisée des contenus dans le foyer, mais les supports physiques continueront d'exister. Il faudra attendre 2020 pour voir une conversion massive des usages à la dématérialisation et la pleine mesure du réseau domestique dans foyer numérique.BroadSoft, Inc. (NASDAQ: BSFT), le leader mondial du marché UCaas (unified communication as a service - solutions de communications unifiées), a annoncé aujourd'hui que TMC, une société internationale de médias intégrés aidant ses clients à construire des communautés par l’entremise de publications et de services fournis en personne et en ligne, avait nommé BroadCloud UC-One « Meilleur produit de communications unifiées de 2016 ».

UC-One(R) est la première gamme de services de communications unifiées mobile de BroadSoft, qui permet aux fournisseurs de services de proposer un vaste choix de services de communications en temps réel tels que les fonctions PBX d'entreprise, les fonctions vocales et vidéos HD, les répertoires d'entreprises, les journaux d'appels, la messagerie instantanée et la présence, les services depuis un numéro unique et la conférence et collaboration My Room. Grâce à BroadCloud UC-One, qui complète le service hébergé de bout-en-bout et entièrement géré BroadCloud, les fournisseurs de services peuvent rapidement fournir la technologie UCaaS à leurs clients professionnels sans avoir recours à un investissement en capitaux, ce qui réduit le délai de retour financier sur un nouveau service tout en couvrant l'ensemble du cycle de vie de la relation avec les entreprises, du devis initial à l'activation du service après-vente.

Taher Behbehani, directeur du numérique et du marketing chez BroadSoft a déclaré : « Aujourd'hui, BroadSoft pense que la productivité de la main d’œuvre en entreprise souffre d'une communication éparse générée par les outils et les applications commerciales utilisés par les équipes et les travailleurs, qui rend les réunions non productives et les méthodes de travail fragmentées. » « Avec BroadCloud UC-One, les fournisseurs de services peuvent rapidement fournir toute une gamme de communications unifiées et de services de collaboration sur le cloud, en proposant un service géré et hébergé. Nous sommes ravis que TMC reconnaisse BroadCloud UC-One pour son innovation. »

BroadSoft a récemment dévoilé le projet Tempo, qui prévoit de nouveaux services UC-One sur le cloud qui permettront, tant au niveau individuel que collectif, d'atteindre des niveaux de productivité inédits à travers l'intégration des communications et une collaboration en temps réel, des applications cloud et de l'intelligence contextuelle pour une expérience unifiée par l'utilisateur final. Avec l'approche mobile inédite de BroadSoft, les utilisateurs professionnels peuvent travailler de manière plus intelligente de n'importe où, n'importe quand et depuis n'importe quel type d’appareil, que ce soit un ordinateur ou un téléphone de bureau, une tablette, un smartphone ou un téléphone portable. Après l'annonce de sa sortie en octobre 2015 lors de la conférence utilisateurs BroadSoft Connections, le projet Tempo entre désormais en phase d'essais bêta.

« C'est avec grand plaisir que je remets à BroadSoft le prix du meilleur produit de communications unifiées 2016 de TMC pour leur produit innovant, BroadCloud UC-One, » a déclaré Rich Tehrani, P-DG de TMC. « Nos juges ont été impressionnés par l’ingéniosité et l'excellence démontrés par BroadSoft à travers le travail révolutionnaire engagé sur BroadCloud UC-One. »Les noms des gagnants du prix du « Meilleur produit de communications unifiées de 2016 » seront publiés dans l’édition d'avril 2016 du INTERNET TELEPHONY magazine.

BroadSoft est le fournisseur leader de logiciels et de services permettant aux fournisseurs de services de téléphonie portable, fixe et par câble de proposer des communications unifiées sur leurs réseaux IP. La plateforme de communications centrale de l'entreprise permet de proposer des services de communication professionnels et grand public en matière d'appels, de messagerie et de collaboration, notamment pour les échanges privés entre succursales, les appels vidéo, les SMS et les services convergents de lignes fixes et mobiles. Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur http://www.BroadSoft.com.

Le présent communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform de 1995. Ces énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de termes ou de phrases tels que « faire », « pouvoir » ainsi que d'autres termes et expressions similaires et incluant, entre autres, des déclarations concernant les capacités et les avantages apportés par UC-One aux fournisseurs de services et leurs utilisateurs finaux. Le résultat des événements décrits dans ces énoncés prospectifs est assujetti à des risques et incertitudes connus et inconnus, ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement des résultats prévus par ces énoncés prospectifs, y compris, mais sans s'y limiter, si UC-One est utilisé ou non par les clients de Broadsoft, et les avantages financiers et autres bénéfices obtenus par BroadSoft, ainsi que les facteurs énoncés dans la section « Facteurs de risque » du formulaire 10-K de BroadSoft pour l'exercice clos le 31 décembre 2015, déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) le 29 février 2016, et dans d'autres documents déposés auprès de la SEC par BroadSoft. Toutes les informations contenues dans le présent communiqué de presse sont en date du 29 mars 2016. Sauf exigence légale, BroadSoft décline toute obligation de mettre à jour publiquement tout énoncé prospectif fait ici pour quelque raison qui soit, dans le but d'adapter l'énoncé prospectif aux résultats réels ou aux variations de ses prévisions.

  1. http://support.viralsmods.com/blog/main/2190338/
  2. http://www.mywedding.com/retrouve3/blog.html
  3. http://davydenko.jugem.jp/