Sites Grátis no Comunidades.net


Total de visitas: 10932
Batterie Asus A43SJ

Nokia est alors l’étoile montante du combiné portable, produit appelé à conquérir le monde. Il a vendu un téléphone de voiture au dirigeant de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev en 1984, et fourni l’appareil sur lequel le Premier ministre finlandais Harri Holkeri passe le premier appel GSM de l’histoire, une norme toujours en vigueur aujourd’hui.En 1998, le finlandais détrône l’américain Motorola comme numéro un mondial. Ses appareils essaiment dans le monde entier, réputés pour leur fiabilité, leur robustesse et leur simplicité d’utilisation.Mais Nokia va rater le virage du «smartphone», l’appareil connecté à internet, pris de court par le succès de l’iPhone que lance l’américain Apple en 2007. C’est un autre concurrent, le sud-coréen Samsung, qui ravit la place de numéro un mondial en 2012.En 2013, après des années de pertes et d’échecs commerciaux retentissants, Nokia prend un tournant radical, annonçant la cession de ses téléphones portables à l’américain Microsoft.Cette déchéance a fait l’objet d’un véritable examen de conscience national en Finlande, tant les conséquences pour l’économie du pays ont été désastreuses, en terme d’emplois supprimés, de revenus perdus et de dégâts pour l’image du secteur technologique.

Mardi, le projet d’absorber une entreprise qui s’est signalée par sa capacité à enchaîner les pertes ne rassurait pas les investisseurs, l’action Nokia reculant nettement à la Bourse d’Helsinki.«En France, restructurer est aussi facile que de réformer le système de santé finlandais», ironisait sur Twitter un analyste de la banque Nordnet, Jukka Oksaharju, en référence aux discussions infructueuses des partenaires sociaux finlandais.Vendu une soixantaine d’euros en magasin, le clavier Keys-To-Go de Logitech a été conçu pour être utilisé de concert avec un smartphone ou une tablette sous Windows / Android.Pas toujours facile de pouvoir travailler dans le train ou dans le métro. Pour cette raison, de plus en plus de fabricants de PC proposent des machines hybrides comme le Transformer Book d’ASUS, qui est à la fois une tablette et un ordinateur portable. Si ceux-ci sont généralement suffisamment légers pour être transportés dans une valise ou un sac à dos, ils ne permettent cependant pas de répondre aux besoins les plus urgents. Pour cette raison, Logitech commercialise depuis quelques jours un clavier Bluetooth qui permet de transformer n’importe quel smartphone Android, et tablette Android ou Windows en un véritable post de travail mobile.

Le clavier, qui est facturé 69,99 euros, reprend le design et le feeling de la Touch Cover de Microsoft, tout en offrant une meilleure portabilité. Epais de seulement 6mm et très léger, le clavier de Logitech se glisse facilement dans un sac à main, est étanche et se connecte au smartphone ou à la tablette via un simple processus d’appairage Bluetooth. Pas d’application à installer ni d’essais infructueux. Logitech maîtrise sa technologie et cela se sent.Dès le premier contact, on se rend compte de l’énorme potentiel de ce micro-clavier, qui vous permettra de travailler n’importe où et n’importe quand. Doté d’un petit support, qui permet de maintenir le smartphone en position verticale, le clavier fonctionne entièrement par Bluetooth et offre une fluidité exceptionnelle. Il permettra à l’utilisateur de dactylographier rapidement un texte sur Office Mobile, dans le train, de répondre à des emails au travail, et d’utiliser son smartphone pour laisser plus facilement des messages sur les forums. Bref, des cas d’utilisation qui le destinent à des cas très spécifiques comme les professionnels qui font beaucoup de route ou les accros du blogging. Notons d’ailleurs qu’au niveau de l’autonomie, le petit clavier de Logitech est capable de tenir trois mois avec une seule charge.

Très agréable à utiliser au quotidien et facile à transporter, le clavier de Logitech est incontestablement une franche réussite. Les utilisateurs ultra-mobiles apprécieront son efficacité sur le terrain et son excellente autonomie. Livré à un prix tout à fait correct, le clavier Keys-to-go de Logitech est disponible en deux versions avec une première version compatible avec les smartphones et tablettes Android (Android 4.1 et ultérieures) et tablettes Windows, et une seconde dédiée aux appareils sous iOS.Le clavier étanche et compact était jusqu’à présent uniquement tourné vers les appareils d’Apple. Son prix reste fixé à 69,99 euros pour les autres plateformes. L’entreprise suisse Logitech savoure le succès de son accessoire Keys-To-Go pour iPhone, iPad et Apple TV en le déclinant pour les smartphones et tablettes Android (4.1+) et Windows 7 (et au-delà). Étanche, autonome et ultra-portable, il se connecte en Bluetooth et dispose d’une batterie capable de le faire tenir trois mois en utilisation normale.

Des raccourcis pour les fonctions principales de la plateforme mobile de Google cohabitent avec la célèbre touche Windows. Son poids de 180 grammes et sa finesse d’à peine 6 mm permettent de l’emporter partout. Mais pas nécessairement dans une pochette pour tablette puisque la largeur de l’engin dépasse les 9,5 pouces.Disponible ce mois-ci à 69,99 euros en Belgique, le clavier Keys-To-Go est livré avec un support pour smartphones afin de le maintenir droit devant l’accessoire. Il est important de préciser que les deux variantes existeront: un modèle pour iOS (avec des raccourcis adaptés) et un autre pour Android/Windows, à ne pas confondre lors de l’achat.Delhaize inaugurait aujourd’hui une nouvelle solution de paiement dans son magasin situé à Kareveld. Désormais, les clients de la chaîne de magasins pourront régler leurs achats avec leur smartphone.

Delhaize adopte finalement une technologie de paiement mobile pour ses magasins avec SmartPay, de Worldline, qui permet aux clients de régler leurs achats à l’aide de leur téléphone portable et de l’appli Bancontact, en scannant le QR-code sur le terminal de paiement. Très simple à utiliser, l’application Bancontact se veut une solution de paiement universelle déjà utilisée par plus de 500.000 personnes. Son plus gros atout? Elle ne nécessite l’installation d’aucune application complémentaire et centralise ainsi tous les achats opérés depuis le smartphone.« Delhaize a toujours cru à l’innovation. Et le client occupe une place centrale, à cet égard. Nous sommes donc très logiquement satisfaits de pouvoir jouer le rôle de précurseur sur le plan du paiement mobile. Nous franchissons un nouveau pas dans l’amélioration de l’expérience d’achat pour le client », explique Fabrice Delbuscheche, Manager retail Process Improvement Delhaize.Pour l’heure, un seul magasin Delhaize autorise le paiement par mobile, mais la société belge entend déployer cette solution de paiement dans tous ses magasins.

Alors qu’il vient tout juste de présenter l’alternative grand public de sa Surface Pro 3, Microsoft pourrait lancer dès la rentrée scolaire sa nouvelle tablette hybride, la Surface Pro 4.La firme de Redmond, qui devrait commercialiser d’ici quelques semaines la Surface 3, préparerait déjà le lancement de sa Surface Pro 4, nouvelle tablette haut de gamme, destinée aux professionnels.La machine accompagnerait à priori le lancement de Windows 10, s’imposant comme un véritable flagship pour le constructeur américain, qui aurait choisi de doter sa tablette convertible des dernières innovations. Outre un écran 4K, la Surface Pro 4 serait dotée des derniers processeurs fan-less d’Intel (i5 ou i7), embarquerait 16 Go de RAM, 1 To d’espace de stockage et serait proposée en deux tailles d’écran : 12 et 14″. Des spécificités largement supérieures à ce qu’on a l’habitude de voir sur une tablette et qui s’expliquent en grande partie par la volonté de Microsoft d’imposer sa Surface Pro davantage comme une alternative aux ordinateurs portables qu’aux tablettes traditionnelles.

Très présent sur le segment des tablettes et ordinateurs portables, ASUS souhaiterait développer sa division mobile en triplant ses ventes de smartphones en 2015.Si les tablettes hybrides d’ASUS ont permis à la marque asiatique de développer rapidement ses activités en Occident, sa division mobile peine encore à séduire les revendeurs, la faute à une concurrence très agressive.Mais l’entreprise compte bien revenir dans la course en 2015, notamment grâce à son ZenFone 2, son nouveau flagship, vendu à un tarif deux fois inférieur à celui de l’iPhone 6, et qui propose des spécificités supérieures sur plusieurs points… C’est ce smartphone qui devrait permettre à ASUS de tripler ses ventes en 2015 pour passer à plus de 30 millions de smartphones vendus cette année. Selon ASUS, 1/3 de ces terminaux devraient trouver preneur en Chine, où la marque jouit déjà d’une certaine aura auprès du grand public.

Nouveau venu sur le marché des services de VOIP, WhatsApp défie Skype et Viber en proposant à ses utilisateurs de passer des appels gratuits en utilisant soit un réseau Wifi, soit leur abonnement en Data.Comme Skype, WhatsApp permet désormais de passer des appels vocaux à ses amis sans devoir utiliser le crédit de sa carte SIM.Accessible uniquement aux propriétaires de smartphone Android pour le moment (la mise à jour sera déployée ultérieurement sur iPhone et Windows Phone), la fonctionnalité permet d’appeler n’importe quel contact ayant déjà mis à jour son application en appuyant sur le nouveau bouton d’appel, qui apparaît à droite, à côté du nom du contact dans une conversation. Très simple à utiliser, la fonctionnalité reprend dans les grandes lignes le concept de Skype, avec néanmoins quelques barrières. Il est par exemple impossible d’appeler un numéro de portable ou un numéro fixe, puisque le service appelle uniquement le compte WhatsApp d’un autre utilisateur et que l’entreprise américaine ne propose pas encore de service payant. De la même manière, il n’est pour l’instant pas question de voir son correspondant en utilisant la caméra frontale de son smartphone pour un vidéochat.

Lors d’un appel, WhatsApp affiche uniquement la photo du contact, ainsi que trois boutons d’action, qui permettent de contrôler le volume, envoyer un message manuscrit ou couper le son du micro.Au cours de la demi-douzaine d’appels passés pour tester le service, nous avons remarqué que la qualité des appels était très variable, et ce aussi bien en 4G que via le Wifi.Très limité au niveau des fonctionnalités, et pas encore très stable, le service d’appels de WhatsApp est loin de faire l’unanimité. Gageons néanmoins que le service s’améliorera au fil des mises à jour.Alors que Haier et Hisense sortent aujourd’hui deux portables Chrome OS à 149 dollars pour le marché américain, Asus crée la surprise avec deux formats originaux. Le premier modèle qui sera proposé avant l’été pour 249 dollars est un ordinateur dont l’écran tactile pivote presqu’intégralement autour de l’axe le reliant à son clavier. Le Chromebook Flip dispose d’un boîtier convertible en métal de 15mm d’épaisseur et d’à peine 900 grammes. Dans sa configuration totalement ouverte, l’appareil ressemble à une tablette posée sur un socle.

  1. http://dovendosi.allmyblog.com/
  2. http://dovendosi.blogas.lt/
  3. http://support.viralsmods.com/blog/main/2191940/