Sites Grátis no Comunidades.net


Total de visitas: 11512
Batterie Compaq Presario V6500

Beaucoup de gens ont dit que la tablette Galaxy TabPro S était un clone de la Surface Pro, mais ce n'est pas tout à fait exact. En fait, elle ressemble plus à un iPad Pro. Selon notre confrère, l’identité de la Surface Pro est vraiment basée sur la béquille qui permet à la tablette modulaire de tenir sans le clavier cover. De ce point de vue, le Spectre X2 HP, qui a aussi une béquille intégrée, fait davantage figure de clone de Surface Pro.Par ailleurs, la TabPro S est vraiment une très belle tablette avec un clavier intelligent qui s’arrime à la tablette par aimantation et se connecte grâce à une série de pins présents sur le côté inférieur. Quand le clavier est fermé, il enveloppe complètement la tablette. (C’est très agréable pour ceux qui n'aiment pas avoir des éraflures sur leur machine). Lorsqu'il est ouvert, la cover tient la tablette inclinée à 65 degrés ou à 165 degrés environ. Il n’est pas possible d’utiliser le clavier quand la tablette est à plat (180 degrés), parce que les pins ne font pas contact.Le clavier de la TabPro S ressemble au clavier de la Surface Pro 3, en ce que les touches sont également au ras les unes des autres. Mais en utilisation réelle, l’expérience est très différente. Les touches de la TabPro S sont très molles et un peu trop lente à revenir en place. Notre confrère se dit également déçu que le clavier ne soit pas rétroéclairé. Cette fonctionnalité était considérée comme un luxe, mais aujourd’hui, elle est présente sur tous les appareils haut de gamme. (Et même le clavier cover de la Surface 3, une tablette moyen de gamme, est rétroéclairé).

Mais il n’y a pas que de mauvaises choses. Le trackpad est tout à fait utilisable, même s’il est moins performant que celui qui équipe le dernier clavier cover de la dernière gamme Surface Pro. Samsung a intégré un lecteur NFC dans le clavier (il y en a également un sur l’arrière de la tablette). En théorie, il est possible de coupler un smartphone Galaxy S6 ou des smartphones plus récents avec la TabPro S pour partager la connexion via Bluetooth ou de déverrouiller la tablette en utilisant le lecteur d'empreintes digitales du mobile. Malheureusement, notre confrère n’a pas pu essayer ces deux fonctions, car l’app n'était pas disponible sur la tablette de test qui lui a été fournie

Le cœur graphique du Raspberry Pi commence à dater et une mise à jour du GPU aurait permis d’offrir une carte plus adaptée pour le jeu. Le processeur graphique BroadCom VideoCore IV 3D peut exécuter de la vidéo 1080p à 60 images par seconde et il permet de lancer des jeux OpenGL. Mais le GPU n’est pas compatible avec Vulkan, une nouvelle API qui permet de faire tourner de superbes jeux Linux sur PC et sur mobiles. Raspberry pourrait être tenté de passer au GPU ARM Mali compatible Vulkan, mais Broadcom a beaucoup investi dans les CPU et GPU de la carte et devrait pouvoir ajouter le support pour Vulkan. Eben Upton a déclaré que l’amélioration des capacités graphiques de la carte était en tête de ses priorités.

Grâce à l’ajout du Wi-Fi b/g/n et du Bluetooth, le Pi 3 peut servir à développer des applications domotiques intelligentes en tirant parti des communications sans fil. Mais le Pi 3 n’a pas été doté de la technologie sans fil ZigBee, très répandue dans la domotique et l’Internet des objets. ZigBee est également compatible avec le protocole Thread soutenu par Google. Cette technologie sans fil aurait pu être intégrée au Pi 3 sans incidence sur le prix de la carte, mais le CEO pense que le Bluetooth est l'avenir des communications sans fil à courte portée.Les cartes Raspberry Pi peuvent faire tourner Windows 10 IoT Core, une version allégée de l'OS pour les appareils embarqués. Mais si le Pi 3 a la prétention de remplacer un PC, pourquoi dans ce cas ne pas lui permettre de tourner avec une version normale de Windows 10 ? Il y avait deux problèmes : d’abord, la version complète de Windows 10 ne peut tourner qu’avec des puces x86. Et Windows 10 Mobile - qui peut tourner comme un OS desktop quand il est connecté à un écran plus grand - fonctionne exclusivement sur des puces ARM de Qualcomm. Or le Pi 3 a été équipé d'un processeur ARM 64-bit de Broadcom.

Microsoft propose de précommander sur son store le tout nouveau Raspberry Pi 3 annoncé hier, le mini-ordinateur pouvant être exploité avec son OS Windows 10 IoT Core. Il le vend avec une carte MicroSD de 16 Go. Avec l’arrivée du Raspberry Pi 3, troisième génération de la mini carte-mère désormais célèbre et compatible avec Windows 10 Internet of Things Core, Microsoft propose à ses clients américains de le pré-commander sur sa boutique en ligne au prix de 49,99 dollars avec une MicroSD de 16 Go (classe 10) préchargée avec l’assistant NOOBS (News out of the box software). Ce dernier permet d’installer et de désinstaller les OS de son choix sur la carte mémoire. En complément, un boîtier rouge et blanc est proposé pour y placer la carte mère Raspberry Pi 3, ainsi qu’une alimentation USB, pour respectivement 13 et 10 dollars.

Hier, lors de l'annonce de la nouvelle version du mini-ordinateur - toujours vendu 35 dollars par son fabricant malgré le renforcement de ses performances apportées par une puce 64 bits et l'ajout des fonctions WiFi - Eben Upton, le fondateur de Raspberry Pi, a prévenu qu'il n’excluait pas des ruptures de stock. Il y a pour l'instant 200 000 exemplaires du Pi 3 disponibles pour honorer les pré-commandes.Depuis l'annonce, il y a un an, que la version IoT Core de Windows 10 pourrait être utilisée sur le mini-ordinateur, Microsoft rappelle qu'il a ajouté des fonctionnalités à l’OS, comme le support de la clé WiFi de Raspberry et d'autres clés WiFi. Les constructeurs OEM pourront aussi utiliser le Board Support Package (BSP) open source pour mettre au point des versions spécifiques du Raspberry Pi, à associer aux fonctionnalités apportées par la suite cloud Azure IoT.

Les résultats du deuxième observatoire « Postes de travail et terminaux mobiles » réalisé par Distributique en partenariat avec Dell permettent d'obtenir une vue complète des critères de choix techniques qui orientent les comportements d'achat des clients des revendeurs sondés. Type de terminal, taille de l'écran, puissance, préférence de l'OS, vente d'accessoires, etc..., tous ces éléments sont décortiqués dans cette vaste enquête.60% plus rapide que celle qui l'a précédée, la 3ème génération Raspberry Pi arrive avec un processeur 64 bits et le WiFi. Mais elle pourrait elle aussi se retrouver en rupture de stock, prévient d'ores et déjà Eben Upton, CEO de la société qui le produit.
Disponible dès maintenant au même prix que la carte Pi 2, soit 35 dollars HT, le Raspberry Pi 3 est construite autour d’un processeur 64 bits plus puissant et intègre pour la première fois des fonctions sans fil. Le mini-ordinateur de troisième génération, pas plus grand qu’une carte de crédit, est jusqu'à 60 % plus rapide que la carte P2, vendue à plusieurs millions d’exemplaires. « Pour la première fois, on peut vraiment dire que le Pi peut remplacer un ordinateur PC », a déclaré Eben Upton, CEO de Raspberry Pi, dans un entretien téléphonique avec nos confrères d’IDG News Service. Le CEO de Raspberry Pi n’exclut pas des ruptures de stock.

Contrairement aux versions précédentes, le Raspberry Pi 3 est équipé du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n et du Bluetooth 4. La communication sans fil était très demandée par les utilisateurs qui ont dû se contenter jusque-là de l’Ethernet. L’arrivée du sans fil va faciliter le développement d’applications de domotique de type « Nest » et de fonctions pour les objets connectés, a ajouté Eben Upton. L’autre nouveauté : un processeur ARM Cortex-A53 quad-core 64-bit tournant à 1.2 GHz, le même qui est utilisé dans les appareils mobiles et les serveurs. C’est donc une importante mise à jour par rapport au processeur Cortex-A7 900 MHz 32-bit que l’on trouve sur le Pi 2. Les autres caractéristiques sont identiques, c’est-à-dire que le Pi 3 dispose aussi d'un port HDMI, d’un port Ethernet, d’un port MicroSD et de quatre ports USB. Il est équipé comme le Pi 2 d’un processeur graphique Broadcom VideoCore IV 3D capable de lire les vidéos 1080p à 60 images par seconde. Le GPU dispose également de 40 broches GPIO et d’interfaces pour connecter un écran et une caméra.http://www.fr-batterie-portable.com/hp.html

« 200 000 exemplaires de Pi 3 sont disponibles et les acheteurs les recevront sous quelques jours », a précisé le CEO. En cas de ruée sur le nouveau modèle et de rupture de stock - c’est ce qui s’était produit pour la Pi 2 - les utilisateurs devront attendre une semaine ou deux pour recevoir leur mini-ordinateur. Raspberry a prévu de produire 100 000 unités de Pi 3 par semaine. Ce dernier fonctionne avec plusieurs distributions Linux dont Ubuntu (Ubuntu-Mate a notamment annoncé la disponibilité de sa version pour cette 3ème génération) et il est compatible avec le système d'exploitation Windows 10 Internet of Things Core de Microsoft pour les objets connectés. La carte « devrait vivre une année ou deux », a déclaré Eben Upton, sous-entendu, avant l’arrivée d’une nouvelle version. « Mais s’il est possible d’équiper la carte d’un meilleur processeur graphique ou d’améliorer la vitesse du processeur sans modifier le prix, la Raspberry Pi sera mise à jour », a ajouté le CEO. Depuis le lancement du premier modèle il y a quatre ans, le Raspberry Pi est devenu extrêmement populaire. La carte a été utilisée pour développer des robots, des objets électroniques, des gadgets divers et variés et même un distributeur automatique de Bitcoins. Selon Eben Upton, « la Pi 3 va générer encore plus d'innovations, liées notamment avec des services cloud ».