Sites Grátis no Comunidades.net


Total de visitas: 11117
Batterie Dell Inspiron DUO

Quel investissement le véhicule autonome représente-t-il pour Volvo Cars ?
De nombreux ingénieurs y travaillent, mais je ne peux pas vous donner un chiffre exact, car cela s'étale sur beaucoup de domaines différents. Vision par ordinateur, systèmes de freinage, systèmes de direction, deep learning, système de nettoyage pour les caméras... Il y a de très nombreux aspects à prendre en compte, et tout le monde n'y travaille pas à plein temps non plus. Une indication que nous prenons ça très au sérieux, c'est notre co-entreprise avec Autoliv. C'est un gros investissement pour les deux entreprises.

Verra-t-on à un moment émerger des standards industriels ?
Ca viendra mais cela va prendre du temps. Pour le moment c'est très compétitif, chacun veut imposer sa propre vision des choses. Nous explorons tous le secteur et chacun apprend à sa manière. Avec le temps, à mesure que certains choix prendront le pas sur les autres, les standards émergeront.
Aujourd'hui nous offrons des technologies d'assistance à la conduite. Celles-ci fonctionnent en coordination avec le conducteur. Lorsque nous concevons ces systèmes, nous faisons en sorte que le client soit toujours attentif à la route, et nous communiquons très clairement sur les capacités et sur les limites du système. Il est essentiel pour moi d'être très clair sur ce que peuvent faire les aides à la conduite qui sont sur le marché aujourd'hui, et de bien les dissocier de systèmes de conduite autonome. Nous expliquons la différence entre les deux autant que possible, car créer une zone floue entre une simple aide à la conduite et un vrai système autonome est très dangereux. Nous ne voulons pas donner l'impression au client qu'une voiture est autonome si ce n'est pas le cas.

VU AILLEURS La présidente et cofondatrice de HTC, Cher Wang, a donné de nouveaux chiffres de ventes pour le HTC Vive, le casque de réalité virtuelle du constructeur taiwanais. Il s'en serait écoulé plus de 140 000 exemplaires depuis son lancement en avril dernier. Un chiffre relativement bas qui rappelle à quel point le marché est encore balbutiant.
La présidente et cofondatrice de HTC a révélé la semaine dernière que les ventes du HTC Vive ont "largement dépassé" les 140 000 unités. Ces propos, relayés le 12 octobre 2016 par le site chinois 87870, indiquent que plus de 40 000 exemplaires ont été vendus depuis le mois d'août. Le responsable VR de HTC pour la Chine, Alvin Graylin, avait annoncé à cette date le passage des ventes au-dessus de la barre des 100 000 exemplaires.

LE FLOU RÈGNE ENCORE SUR LA TAILLE DU MARCHÉ
Les chiffres de vente du principal concurrent du HTC Vive, l'Oculus Rift, ne sont pas connus à ce jour. Le lancement du Playstation VR de Sony n'ayant eu lieu que la semaine dernière, aucun chiffre n'est disponible non plus. Un responsable de Sony a indiqué toutefois que l'entreprise s'attend à en vendre rapidement "plusieurs centaines de milliers". En comparaison, Oculus a révélé lors de sa conférence Oculus Connect 3 que "des millions" de Gear VR, qui fonctionnent avec des smartphones Samsung, ont été vendus (donc au moins 2 millions).

Valve Corporation, le partenaire de HTC sur le Vive, avait par ailleurs annoncé lors des Steam Dev Days que "plus de 1000 nouveaux utilisateurs de réalité virtuelle sont comptabilisés sur Steam chaque jour", un chiffre qui inclut tous les casques (Vive, Rift et autres). Ces chiffres ne concernent cependant que la plateforme Steam, qui n'est pas utilisée par défaut pas l'Oculus Rift (Oculus préfère logiquement mettre en avant sa propre boutique, l'Oculus Store). Ces chiffres indiquent que le marché reste pour le moment confidentiel à l'échelle de l'électronique grand public (il se vend des centaines de milliers d'ordinateurs chaque jour, et des millions de smartphones). Ce n'est pas en soi une surprise. Oculus a part exemple toujours mis en garde vis-à-vis des pronostics trop ambitieux, expliquant qu'il faudrait plusieurs années pour que le marché prenne son essor. Plus que les ventes réalisées jusqu'ici, il faudra donc surveiller à quelle vitesse elles augmentent au fil des mois et des années pour déterminer dans quelle mesure la renaissance de la réalité virtuelle est un succès.

Autre évidence : la pénétration du marché se fera avant tout par les solutions mobiles, chose qu'Oculus prône aussi depuis longtemps. La plateforme Daydream de Google, qui allie qualité et compatibilité avec un maximum d'appareils, fera donc office de test décisif. ENTRETIEN Emmanuel Durand est l’auteur de La menace fantôme aux presses de sciences Po (1), et senior vice président chargé du marketing, de la data et de l’innovation de Warner Bros Entertainment France. Il a rejoint le producteur après une carrière dans l'industrie musicale. Il nous a longuement reçu pour exposer la façon dont le numérique est en train de changer la production cinématographique et la promotion. La valeur se déplace, les rapports entre les différents chainons de l'industrie aussi.

L’usine digitale : Vous avez longtemps travaillé dans la musique. Aujourd’hui, vous vous occupez de cinéma. Voyez-vous des analogies dans la numérisation de ces deux industries culturelles ?
Emmanuel Durand : Dans la musique, le numérique a eu pour effet de faire tomber presque simultanément trois barrières à l’entrée, celle de la production, du marketing et de la distribution. Avant la production coûtait cher, il fallait des équipements techniques importants, si bien qu’un bel album pouvait coûter plusieurs millions. Je me souviens encore du jour où André Manoukian me montrant sa superbe table de mixage m’expliquait qu’il pouvait désormais prendre son café dessus. Tout se passe sur un ordinateur, sa table était obsolète.

Le marketing a connu le même sort avec l’arrivée des réseaux sociaux. Les artistes passés maîtres dans l’art de viraliser leur production peuvent parler directement à leurs fans. Regardez Beyoncé qui lance son album avec un seul post sur Instagram ou ce que vient de faire Radiohead. La distribution coûtait très cher, il fallait des compétences logistiques complexes. Aujourd’hui, n’importe quel artiste peut en direct via des plateformes mutualisées proposer ses contenus sur les itunes et spotify dans le monde. Toutes ces expertises échappent aux majors.
Les mêmes évolutions sont-elles à prévoir pour le cinéma ?
Il n’est pas sûr que l’histoire se répète, mais elle peut bégayer. Du côté de la production il se passe des choses à observer de près. Pour commencer, il faut avoir à l’esprit que ça coûte beaucoup plus cher de produire un film avec des effets spéciaux que de faire un album de musique. Cependant, je me souviens avoir vu sur youtube un petit film d’un étudiant argentin racontant l’attaque de Buenos Aires par des robots géants. C’était d’un niveau excellent et ça a été fait avec aucun moyen.

Peut-être que les évolutions technologiques vont rendre attaquables les films à gros budget. Demain, on pourra peut-être, grâce à l’augmentation de capacité de calcul des ordinateurs, produire dans son salon un film qui aujourd’hui est fabriqué à Hollywood. Certaines applis mobiles permettent de faire des trucages vidéo en 3D, par exemple sur Snapchat. Avant, pour cela, il fallait beaucoup de calcul. Aujourd’hui on le fait en temps réel sur un téléphone. La technologie va sûrement baisser une des barrières à l’entrée du cinéma. Tout ou presque, d’autant que les barrières à l’entrée qui existaient dans le cinéma justifiaient les aides. Or, aujourd’hui, on sait que le numérique a un impact très fort sur la définition des business models qui sont tous menacés. La musique a pensé que le numérique c’était le passage du cd au MP3. Cela a été un peu plus compliqué puisqu’on a vu l'arrivée de nouveaux modèles économiques.Batterie pour ordinateur portable http://www.fr-batterie-portable.com

Et ça continue. Les innovateurs d’hier sont les disruptés d’aujourd’hui. Apple avec iTunes a été aussi myope en ne voyant pas arriver le streaming que les majors du disque en leur temps. Ils ont été aussi enfermés dans leur modèle initial. Tout est donc possible pour le cinéma. Une des forces du cinéma, c’est sa distribution. On ne voit pas bien demain un particulier réussir à créer des salles au coin de la rue. Sont-elles malgré tout menacées par le numérique ?
Aux assises cinématographiques de Dijon fin 2014, les représentants de la fédération des exploitants ont été très clairs : si vous voulez faire des expériences de VOD sur certains films ce sera sans nous. Ils étaient opposées aux sorties simultanées en salle et en VOD ou à des réductions de la fenêtre durant laquelle le film est réservé à la salle.

Achat Acer batterie ordinateur portable - fr-batterie-portable.com
http://www.fr-batterie-portable.com/acer.html
Batterie neuve pour Acer ordinateur portable! Achat immédiat 20% de réduction! Livraison rapide et Economies garanties en batterie !

Achat Lenovo batterie ordinateur portable - fr-batterie-portable.com
http://www.fr-batterie-portable.com/lenovo.html
Batterie neuve pour Lenovo ordinateur portable! Achat immédiat 20% de réduction! Livraison rapide et Economies garanties en batterie !