Sites Grátis no Comunidades.net Wordpress, Prestashop, Joomla e Drupal Grátis


Total de visitas: 12460
Batterie HP compaq 2210b

HP Elite x3 : le capteur d'empreintes digitales incrustés à l'arrièreHP Elite x3 : le capteur d’empreintes digitales incrustés à l’arrière
Enfin, sachez que le Elite X3 intègre un scanner de l’iris, et un capteur d’empreinte digitale, ce qui devrait ravir les amoureux de Windows Hello. Vous aurez différentes solutions pour déverrouiller le smartphone en fonction de vos envies.Étant déjà un smartphone haut de gamme, le HP Elite x3 peut se « transformer » en un ordinateur portable grâce à un accessoire nommé Mobile Extender. Ce dernier est essentiellement une coquille d’un ordinateur portable qui dispose d’un écran de 12,5 pouces avec une résolution 1080p, d’un trackpad et d’un clavier.Au lieu d’un processeur (CPU), d’une puce graphique (GPU) et de la mémoire vive (RAM) que l’on retrouve dans un ordinateur portable « standard », le Elite x3 alimente l’expérience Windows 10 grâce aux technologies Miracast et WiGig.

Le Mobile Extender est semblable à un Chromebook, dans le sens où il est léger, et quasiment entièrement en plastique. L’écran pivote également sur une charnière en forme de L, afin d’offrir une bonne sensation de frappe. Malheureusement, l’ordinateur portable n’est pas un appareil 2-en-1 — vous ne pourrez pas vous en servir en tablette. Bien que la capacité de se transformer en une tablette Windows 10 apparaisse comme une évidence, on peut penser que Continuum aurait rencontré quelques problèmes.Enfin, le Mobile Extender embarque lui-même une batterie, qui pourra recharger celle du smartphone.Et, un autre accessoire Continuum est le dock USB-C de HP pour connecter le Elite x3 à un écran, un clavier et une souris pour rendre complète l’expérience de bureau. Ce processus est tout à fait semblable à la façon dont Microsoft gère ses smartphones haut de gamme.

Windows 10 Mobile n’est pas l’OS le plus commun sur le marché, et très peu d’appareils l’embarquent. En introduisant le Elite x3, et son écran de 5,96 pouces, HP a produit l’un des smartphones le plus intrigants, polyvalents et surpuissants parmi toutes les plates-formes mobiles.Cela dit, avoir un bon smartphone sous Windows 10 Mobile ne va pas gommer un gros problème : la boutique d’applications en deçà de la concurrence. Néanmoins, dans un contexte professionnel, le Elite x3 pourrait s’avérer une aubaine. Pour les consommateurs, qui ne semblent pas être la cible de ce smartphone, il faudra très certainement se tourner vers la concurrence.

Un prix assez élevé pour le HP Elite x3Un prix assez élevé pour le HP Elite x3
Le HP Elite X3 sera disponible en France au mois de septembre, sur le HP Store et le Microsoft Store. Il sera proposé au prix de 699 euros, plaçant donc ce dernier dans le secteur du très haut de gamme. Une offre incluant le HP Elite x3 et ses accessoires, HP Desk Dock et HP Lap Dock, est prévue à partir de 1 249 euros.Autre que l’iPhone 7, le Galaxy Note 7 de Samsung est le smartphone le plus attendu encore à venir cette année, et la plupart des rumeurs suggèrent qu’il sera extrêmement puissant. Néanmoins, deux nouveaux benchmarks peignent une image légèrement différente.MySmartPrice a repéré le smartphone sur AnTuTu avec un processeur Snapdragon 820, une puce graphique Adreno 530 et 4 Go de RAM. Bien que ce soit des caractéristiques haut de gamme, ce sont les mêmes caractéristiques techniques que le Galaxy S7, alors que des rumeurs antérieures avaient suggéré qu’il aurait un processeur Snapdragon 823 et pourrait avoir jusqu’à 6 Go de RAM.

Même sans ces rumeurs, nous nous attendions au moins à une légère augmentation de puissance étant donné l’écart entre eux, et le fait que les smartphones de la gamme Note de Samsung sont généralement un peu plus puissant que ses smartphones de la gamme S de la même année. Autre que la taille de l’écran, qui ne figure pas ici, le benchmark suggère que la phablette Galaxy Note 7 prendra de nombreuses caractéristiques du Galaxy S7. Nous devrions avoir un écran d’une résolution Quad HD, soit 2 560 x 1 440 pixels, Android Marshmallow préinstallé, et une caméra frontale de 5 mégapixels. Les seules différences visibles dans le benchmark concerne le capteur arrière de 13 mégapixels, contre 12 mégapixels sur le S7, et 64 Go de stockage, ce qui est le double des offres du S7.Mais un autre benchmark, cette fois de Geekbench et repéré par telefoonabonnement.nl, suggère qu’il peut même être une étape vers le bas, à certains égards.

Il montre que le Galaxy Note 7 aurait un processeur Exynos 7420, et juste 3 Go de RAM. Mais le bon côté des choses est qu’il exécute Android Nougat, ce qui pourrait signifier que le Galaxy Note 7 sera l’un des premiers smartphones à être commercialisé avec le nouveau système d’exploitation de Google.Microsoft a publié Project Malmo, une plate-forme qui utilise Minecraft comme un environnement pour la recherche de pointe dans l’intelligence artificielle. Le système était jusqu’ici uniquement ouvert aux scientifiques invités à prendre part à une version preview privée. Mais aujourd’hui, la plate-forme est maintenant disponible sur GitHub.Le Project Malmo, précédemment dénommé Projet AIX, a été mené par une équipe travaillant dans un laboratoire Microsoft Research basé à Cambridge, en Angleterre. La plate-forme est destinée à faciliter la recherche par l’intelligence artificielle (IA), plutôt que des systèmes qui sont conçus pour résoudre un problème particulier.

Minecraft est idéalement adapté à la tâche, car il est conçu sur une structure de sandbox (bac à sable), où les joueurs peuvent aller où ils veulent et faire ce qu’ils veulent. En plaçant une IA dans cet environnement, et voir comment ils réagissent, les chercheurs peuvent en apprendre davantage sur la façon « d’enseigner » pour répondre à un large éventail de situations différentes.Microsoft Project Malmo, le projet d'intelligence artificielle pour MinecraftMicrosoft Project Malmo, le projet d’intelligence artificielle pour Minecraft Passer d’une intelligence spécifique à une intelligence générale est un tremplin nécessaire qui devrait faire progresser l’IA. Même si l’intelligence artificielle ne va pas être en mesure de plier le linge ou empiler les tablettes des supermarchés, il est crucial qu’elle ait une connaissance pratique de la façon de se comporter dans le monde. Un grand avantage du Project Malmo par rapport aux systèmes similaires est qu’il permet aux chercheurs de comparer leurs travaux par rapport aux autres projets qui utilisent le même environnement, selon un article de blog annonçant sa sortie.

Microsoft espère que le Project Malmo va attirer un large éventail d’utilisateurs, et que ses liens vers Minecraft vont aider à attirer davantage de codeurs plutôt novices. Pour commencer, téléchargez le package hébergé sur ce lien, et lancez la version PC du jeu avec le mod installé.Les ordinateurs quantiques sont évoqués, promettant théoriquement des machines extrêmement puissantes dans le futur. Mais, Google pense à la façon dont toute cette puissance des ordinateurs quantiques pourrait être utilisée à des fins néfastes. C’est très certainement la raison pour laquelle la société a déjà commencé à renforcer les techniques cryptographiques de son navigateur Chrome.Oui, c’est certainement vrai que l’informatique quantique ne sera pas seulement un avantage, et les cybercriminels utiliseront ce genre de machines comme une puissante ressource, avec la possibilité de casser les mesures de sécurité ouvertes telles que TLS (Transport Layer Security), le protocole utilisé par les sites Web accessibles en « HTTPS ».

Les ordinateurs quantiques sont beaucoup plus puissants que les machines traditionnelles, puisqu’ils utilisent des qubits (des bits quantiques) qui peuvent avoir plus de deux simples états (0 ou 1). Ils sont encore dans leurs premiers stades de développement, et bien que des sociétés comme IBM soient déjà bien avancées, cela reste un grand défi pour l’avenir.Et, alors que la réalité des ordinateurs quantiques est encore loin, Google est assez inquiet sur la perspective de lancer une expérience dans ce qu’elle nomme la « cryptographie post-quantique » avec Chrome. Google va ainsi cibler « un petit nombre » de connexions qui passe entre ses serveurs et les navigateurs de bureau Chrome, et adopter des techniques de communication avec un « algorithme d’échange de clés post-quantique », en plus de l’algorithme qui serait normalement utilisé.