Sites Grátis no Comunidades.net


Total de visitas: 10619
Batterie pour ordinateur portable Acer Aspire 7551

Volvo et Microsoft font clairement tout ce qu'ils peuvent pour positionner Skype for Business comme un « réducteur de distraction », plutôt que l'inverse, selon les informations publié dans un communiqué commun.Reposant sur la caméra TE10 de Huawei et les solution SaaS de Saphelec, Simply Visio Nomade permet de déployer un système complet de visio-conférence en situation de mobilité. Saphelec et Huawei entendent résoudre les problèmes de visio-conférence en situation de mobilité. L'intégrateur et éditeur de solutions télécoms basé à Sophia-Antipolis s'est associé au fabricant chinois pour proposer la solution Simply Visio Nomade. Celle-ci combine la caméra TE10 de Huawei et les solutions cloud de visio-conférence Saphelec, Symply Visio. Dans une logique évidente de mobilité, la solution peut être accompagnée d'un routeur 4G.

Les capacités de l'offre reposent beaucoup sur la caméra TE10 qui est capable de se connecter directement à l'application cloud de Saphelec, permettant ainsi de déployer directement un environnement de visio-conférence via un pré-paramétrage. Simply Visio Nomade délivre une vidéo en qualité HD tout en embarquant un microphone (captation à 180% dans un rayon de 6 mètres) et un haut-parleur pour la communication. Elle peut se connecter à un écran équipé d'une connexion HDMI. Elle est en outre capable de supporter les normes WiFi 802.11et Bluetooth 4.0 pour être relié à un terminal et permettre le partage de fichiers.La solution est disponible selon deux formules. La première, baptisée pack initial donne accès à la caméra TE10 paramétrée et à 2 licences nomades de Simply Visio. Elle est proposée à 59 €HT/mois. Le pack intégral reprend les mêmes équipements et s'accompagne d'un routeur 4G apportant 12Go de volume de données mensuel (10h de visio-conférence en HD assure Saphelec). Son prix est de 99 €HT/mois. Le service cloud de messagerie collaborative Slack a ajouté une fonction de vidéo conférence à laquelle peuvent participer jusqu'à 15 personnes. Celle-ci est nativement intégrée aux flux de messages.

Comme prévu, Slack s'est ouvert aux appels vidéo. Après avoir intégré la voix sur IP en juin dernier, la plateforme de messagerie collaborative cloud propose maintenant un service de vidéo conférence directement intégré dans ses flux conversationnels. Les utilisateurs ont donc la possibilité de déclencher des appels vidéos auxquels 15 participants simultanés au maximum (version payante) peuvent se joindre. « Faire des appels dans Slack, que ce soit de la voix ou de la vidéo, peut être utile lorsque l'on a besoin d'une conversation en face à face, comme lorsque l'on souhaite recueillir l'avis d'une personne ou avoir une discussion avec un collaborateur d'un autre bureau », a indiqué la société. Slack permet cependant d'intégrer d'autres services d'audio et vidéo conférence comme Google Hangouts et Zoom.

Les appels vidéo supportent les émoticones, afin de faire comprendre facilement à l'appelant que l'on souhaite interagir avec lui en posant une question, signifier son accord ou encore remercier les personnes pour le travail fait. « Ces réactions, parmi d'autres, apparaîtront brièvement sur la vidéo et seront signifiés par un signal sonore. » La fonction vidéo call de Slack sera proposée d'ici quelques jours et disponible sur les dernières versions de l'application pour postes de travail Mac et Windows, aussi bien qu'en mode web via Chrome. « Les utilisateurs des applications mobiles pourront toujours rejoindre les sessions d'appel vidéo en ne pouvant toutefois recevoir, pour l'instant, que le son mais pas l'image...La semaine dernière, Slack avait annoncé avec Google le développement d'intégrations plus poussées entre sa messagerie instantanée et les applications bureautiques dans le cloud de la G Suite.

Vendu à un tarif particulièrement attractif, le Mate 7 parvient à tirer son épingle du jeu en jouant la carte de l’innovation. Doté d’un boitier métallique, il brille au niveau de son design, très élégant, et de son interface, calquée sur iOS. Son autonomie redoutable permet à son propriétaire de tenir jusqu’à deux journées sans devoir le recharger. Doté d’un port double-SIM, le Mate 7 a également le mérite de disposer d’un écran qui s’étend d’un bord à l’autre de la face avant du smartphone, pour une immersion complète.Résistant à l’eau et à la poussière, le Galaxy S5 demeure une très bonne alternative au plus récent Galaxy Alpha, qui est certes plus élégant, mais également plus petit que le S5. Equilibré au niveau de ses performances, le smartphone de Samsung offre d’excellentes performances à un tarif aujourd’hui des plus compétitifs. En utilisant le cashback de Samsung, vous pourrez en effet l’obtenir pour moins de 500 euros en magasin!Beaucoup plus grand que les précédents modèles d’iPhone, l’iPhone 6 Plus répond à une envie pressante des clients d’Apple de disposer d’un écran plus grand et donc plus confortable pour la consultation de contenu multimédia. Comme les autres phablettes, l’iPhone 6 Plus a également le mérite d’offrir une meilleure autonomie. Plus grand, plus autonome et plus agréable pour regarder un film, l’iPhone 6 Plus introduit également un mode paysage qui permet d’utiliser son smartphone horizontalement avec certaines applis.

100 euros plus cher que le modèle standard, le Galaxy Note Edge se démarque des autres smartphones grâce à son écran de 5,6″ qui se poursuit au niveau de la tranche avec un écran incurvé qui permet d’afficher menu latéral supplémentaire et qui affiche les notifications lorsque son propriétaire regarde un film sur l’écran principal. Livré avec un stylet qui permet de prendre des notes et d’exploiter toutes ses fonctionnalités, il est ce qui se rapproche le plus d’un micro-ordinateur portable. Puissant, il est capable de faire tourner plusieurs applications sur un seul écran. Une caractéristique unique qui en fait un outil indispensable pour les professionnels.

Accessoires connectés et jouets high-tech devraient avoir la cote auprès du consommateur en cette fin d’année. De plus en plus friandes de nouvelles technologies, nos chères petites têtes blondes ont désormais appris à maîtriser smartphones et tablettes, et ont bien saisi que ceux-ci pouvaient interagir avec une multitude d’objets. Totalement has-been, la voiture télécommandée est désormais remplacée par le drone que l’on contrôle directement depuis son smartphone…Parmi les jouets connectés qui devaient connaître un franc succès en cette fin d’année, le Minidrone de Parrot fait sans aucun doute partie du trio de tête. Petit, léger et très facile à diriger, il a été conçu pour être utilisé aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Si son autonomie, limitée à quelques minutes, lui fait défaut, sa grande agilité, sa rapidité et sa faculté à se transformer en véritable voiture téléguidée avec les deux roues protectrices livrées avec le gadget, en font un accessoire presqu’indispensable pour tous les mordus de cabrioles. Plus qu’un simple jouet, ou qu’un drone, le Minidrone de Parrot est véritablement la voiture téléguidée du futur… Prix en magasin : environ 99 euros. Compatible iOS / Android.

Comme le Minidrone de Parrot, la balle Sphero 2.0 se commande à distance avec un smartphone (Android ou iOS). Son propriétaire peut la faire rouler n’importe où, sans craindre de l’abîmer. Ultrarésistante, elle répond au doigt et à l’oeil aux commandes tactiles qui lui sont données et est capable de reproduire des déplacements d’une grande complexité. Plus intéressant : elle est compatible avec plus de 20 applications dédiées qui permettent à son propriétaire de s’amuser, seul ou à plusieurs, en participant à plusieurs jeux de réalité augmentée. On la trouve aux alentours de 120 euros en magasin.Compatible avec la plupart des terminaux de la marque coréenne, cette manette de jeu se connecte en Bluetooth / NFC avec le smartphone de son propriétaire et transforme celui-ci en une véritable console de jeu portable. Très agréable à prendre en mains, elle simplifie le contrôle de jeux peu adaptés à une utilisation tactile comme N.O.V.A., Asphalt ou encore Modern Combat. Elle est également compatible avec certains téléviseurs et écrans de la marque Samsung! Prix en magasin : aux alentours de 75 euros. Pour ceux qui ne disposent pas d’un terminal Samsung, une alternative existe chez le fabricant MOGA.

Plus rudimentaire sans doute que le minidrone de Parrot, le RC Flying Dragon de Goliath devrait néanmoins faire forte impression chez les plus petits. Ce véritable dragon volant ce dirige à l’aide d’une petite télécommande livrée avec le jouet, et fonctionne avec des piles LR06 standards. Certes, les cabrioles aériennes sont moins impressionnantes, mais l’aspect visuel soigné du jouet en fait une alternative de choix au drone pour les plus petits. Prix en magasin : 49,9 euros.Bien plus que de simples briques colorées, les Lego de la gamme Mindstorms permettent de donner vie à ses créations en utilisant soit son smartphone pour diriger le robot créé, soit la télécommande livrée avec l’appareil. Plus intéressant, il est possible d’apprendre à son enfant les bases du codage avec un logiciel qui vous prend par la main pour vous expliquer les différentes étapes du processus. Très simple à suivre, le didacticiel a véritablement été conçu pour permettre à tout un chacun de programmer son robot et de prendre goût à la programmation. Vous pourrez imaginer différents types de déplacements, les visualiser dans une petite vidéo, avant de les télécharger sur la machine pour les voir en action grâce au câble USB. Attention néanmoins au prix du pack starter, qui avoisine les 350 euros…

Il s’est vendu 455,7 millions de téléphones portables au 3e trimestre 2014, dont 301 millions de smartphones selon Gartner. Cela correspond à une hausse de 20% comparé à la même période un an plus tôt. Samsung demeure le vendeur n°1 de smartphones dans le monde, mais perd des parts de marché au profit des constructeurs chinois.Gartner note que les ventes de smartphones ont augmenté de plus de 50% en un an au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe de l’Est.Dans le détail, Samsung a vendu 73,2 millions d’unités, loin devant Apple (38,1M) et trois constructeurs chinois, Huawei (15,9M), Xiaomi (15,7M) et Lenovo (15M).Au niveau des systèmes d’exploitation, Android continue à dominer les débats avec une part de marché globale de 83,1% (+1,1pt en un an), loin devant iOS (12,7%, +0,6pt), Windows Phone (3%, -0,6pt) et BlackBerry (0,8%, -1pt).

Tous types de mobiles confondus, c’est encore une fois Samsung qui affiche les plus fortes ventes avec 94 millions d’appareils qui ont trouvé un acheteur, devant Nokia (43,1M), Apple (38,1M), LG (18,9M), Huawei (16,3M), TCL (15,9M), Xiaomi (15,7M), Lenovo (15,1M), ZTE (13,8M) et Micromax (10,1M).La société Synaptics présente SecurePad, un pavé tactile pour ordinateur portable équipé d’un lecteur d’empreintes digitales destiné à s’identifier et à sécuriser ses transactions en ligne. Celui-ci pourrait équiper de nouveaux modèles d’ultrabooks dès le début 2015.Une simple pression du doigt sur le lecteur permet de s’identifier de manière instantanée, ce qui rend obsolète tout mot de passe.Cette solution répond au protocole d’identification mis en place par l’organisation FIDO (Fast IDentity Online) Alliance, qui regroupe de nombreux acteurs majeurs du secteur high-tech tels que Google, Microsoft, Samsung, Lenovo, mais aussi Mastercard ou Paypal. Apple n’en fait pas partie et pourrait ainsi se faire devancer par ses concurrents alors que la firme de Cupertino (États-Unis) a elle-même lancé cette technologie sur ses dernières générations de smartphones et de tablettes et mise fort dessus pour le développement de sa propre solution de paiement en ligne Apple Pay.

  1. http://retrouve3.cafeblog.hu/
  2. http://retrouve3.blogghy.com/
  3. http://en.donkr.com/blog/retrouve3