Sites Grátis no Comunidades.net


Total de visitas: 10829
Batterie Toshiba Portege M400

Les proches pourront tout de même conserver une copie parfaite et quasi-vivante du défunt. Dans ce meilleur des mondes, les enfants du héros récupèrent en effet toutes les données nécessaires pour réaliser un clone robotique de leur père. Les débuts d'une population de robots humanoïdes et intelligents avec une place qui reste finalement à définir pour l’homme… ou ce qu’il en restera. Après le mode avion sur les téléphones, voici le mode examen sur les calculettes électroniques ! Comme l'explique nos confrères de LSA, Casio va en effet lancer des modèles de calculatrices graphiques dotées de cette fonction qui permet de bloquer l'accès à la mémoire de la machine, empêchant ainsi les petits malins qui auraient rentré tout leur cours d'y accéder pendant une épreuve. Ce mode examen sera obligatoire pour le bac à compter de 2018.

Rentrer tout son cours de math dans sa calculatrice graphique pour le consulter pendant une épreuve. L’astuce était bien connue des Lycéens qui n’avaient plus qu’à ouvrir le bon fichier sur leur machine. Mais ce sera bientôt plus possible. Casio vient en effet de dévoiler ses nouveaux modèles de calculatrices graphiques (les Graph 25+ E, 35+ E et 75+ E) qui disposent donc de cette fonction anti-triche. Il n’était pas question pour la marque japonaise de calculatrices de supprimer la mémoire très utile pour effectuer des calculs mais plutôt d’empêcher aux élèves d’y accéder durant une épreuve. La solution est ce mode anti-triche qui en bloquera l’accès sur la demande du professeur ou de l’examinateur. De quelle façon ? L’élève devra l’activer avec une séquence de touche. Une lumière rouge clignotante sur la tranche de la machine indiquera alors à l’enseignant que l’élève ne peut plus accéder à la mémoire préenregistrée. Oui mais si l’élève désactive discrètement le blocage durant l’épreuve ? Pas de problème, Casio a pensé à tout. Pour désactiver le mode examen, la calculatrice devra être connectée par câble à un ordinateur ou à une autre calculatrice. Pas très simple en pleine épreuve de math…
Le groupe tricolore Thomson Computing transfère l’assemblage de ses PC dans l'Hexagone, racheté par GoPro, le Français Kolor bascule sous pavillon américain, Microsoft vise un milliard d'utilisateurs pour son OS Windows 10 d'ici 2017... L'Usine Digitale a sélectionné les 10 actus numériques à côté desquelles il ne fallait pas passer cette semaine.

ent Idinvest Partners, cinq jeunes entreprises spécialisées dans le big data et les objets connectés pour intégrer son accélérateur. Elles s’installeront dans le stade du club de foot niçois, l’Allianz Riviera, durant cinq mois.
Découvrez le deuxième épisode de notre série Do it yourself : les technologies en kit. Assembler un châssis léger en aluminium avec deux ou quatre hélices, connecter la télécommande au drone… Un travail d’ingénieur ? Ce n’est pas l’avis du designer néerlandais Jasper van Loenen. Ce passionné d’électronique a créé un kit permettant de transformer en drone n'importe quel objet de votre environnement quotidien.
Une valise en métal argenté que ne renierait pas James Bond. A l'intérieur, du matériel somme toute sommaire : quelques pinces, quatre moteurs et leurs hélices, une batterie, un transmetteur d’ondes bluetooth et une télécommande.
Ces outils ont été rassemblés dans le kit Drone it Yourself par le designer néerlandais Jasper van Loenen, pour son projet de fin d’étude au Piet Zwart Institute. Roue de vélo, clavier d'ordinateur, livre... Le coffret permet de transformer en drone n’importe quel objet du quotidien. Le clavier d'ordinateur par exemple devient le châssis de l'appareil, sur lequel sont installés les hélices, l'émetteur...

UN DRONE PARTIELLEMENT IMPRIMÉ EN 3D
Dans la vidéo ci-dessous, le fabriquant amateur de véhicules aériens sans pilote fixe les moteurs de son kit aux quatre extrémités d’une roue de vélo. Une fois l’ensemble des pièces installées, le quadricoptère fait maison décolle.Le kit n'est pour l'instant pas disponible à la vente, mais le concepteur du système indique la provenance de toutes les pièces électroniques. De cette manière, ceux qui veulent se lancer dans la conception d'un drone, peuvent se les procurer sur Internet.
Pour ce qui est des pièces en plastique, il faut posséder une imprimante 3D. Les plans pour les imprimer sont disponibles en ligne, comme celui de la pièce ci-dessous qui permet de fixer les moteurs. Ces pièces sont fabriquées avec de l’acrylonitrile butadiène styrène, un polymère thermoplastique compatible avec la plupart des imprimantes 3D grand public.

La télécommande fonctionne avec un logiciel open source, OpenPilotCC3D. Les développeurs peuvent créer de nouvelles applications de contrôle de la machine, qui seront accessibles pour tous ses utilisateurs.
Les drones sont des objets simples à fabriquer : de nombreux sites web, comme mondrone.net proposent des tutoriaux pour fabriquer son propre engin. Pas forcément besoin d’être guidé de A à Z, il est possible de créer sa machine à partir de pièces achetées sur plusieurs sites Internet ou fabriquées directement chez soi, comme un châssis en aluminium.
Le numérique va bouleverser le secteur automobile et Martin Winterkorn, le patron de Volkswagen a lancé une adresse en ce sens en ouverture du salon allemand des technologies numériques, le Cebit. Pour lui, les consommateurs de demain voudront avoir de plus en plus la main sur leur voiture, comme ils l'ont aujourd'hui sur leur smartphone.

La marque française de micro-informatique Thomson Computing a décidé de transférer l’assemblage de ses PC fixes en forme de mini-tour ou de boîtier compact en France. Et elle envisage d’étendre sa démarche de relocalisation à l’ensemble de ses produits. Son objectif : être plus réactive pour les marchés publics. Mais pour le moment, seul l’assemblage est relocalisé dans l'Hexagone. Pour rester compétitif en prix, les sous-ensembles (carte mère, châssis…) continuent à être réalisés en Asie.
RACHETÉ PAR GOPRO, KOLOR DEVIENT AMÉRICAIN
Le spécialiste américain de la caméra embarquée, GoPro, utilisée notamment par les sportifs, met la main sur le savoyard Kolor pour un montant gardé secret. L'entreprise créée en 2004 par deux ingénieurs issus du monde du jeu vidéo, vendait déjà ses produits à l'international et avait fait parler d'elle lors du dernier CES de Las Vegas. Elle développe des technologies innovantes pour réaliser des vidéos panoramiques en haut définition, dans lesquelles le spectateur peut naviguer en temps réel.

MICROSOFT BUILD 2015 : WINDOWS 10 VISE LE MILLIARD D'UTILISATEURS
Lors de sa conférence développeurs Build le 29 avril à San Francisco, Microsoft a poursuivi l'opération séduction autour de son nouveau système d'exploitation Windows 10, présenté le 21 janvier dernier. Il annonce vouloir un milliard d'utilisateurs d'ici deux ans sur cette plate-forme unifiée, des ordinateurs à la Xbox One, en passant par les smartphones et les tablettes. Pour augmenter le nombre d'applications disponibles sur ses produits, il construit des passerelles avec les OS concurrents d'Apple et de Google notamment. Le Français Capgemini met la main sur l'américain Igate pour 4 milliards de dollars. Cette société de technologie et de services, basée dans le New Jersey, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de dollars, en croissance à deux chiffres, et une marge opérationnelle de 19% en 2014.

EURONEXT LANCE LE TECH 40, UN CAC 40 DES PME TECHNOLOGIQUES
Les PME technologiques auront désormais leur CAC 40. Enternext, la filiale d’Euronext pour les capitalisations boursières inférieures à un milliard d’euros, lance un nouveau label dédié à ces sociétés innovantes, le Tech 40. Assistée par un comité d’expert, la place boursière a sélectionné 40 entreprises, sur les 320 cotées sur ses marchés, pour leur attribuer ce label. Les géants du numérique américains Google et Facebook ont rapidement réagi au puissant séisme qui a frappé le Népal le 25 avril, en activant leurs dispositifs d'urgence. Le service Safety Check de Facebook automatise l'envoi aux proches de ses utilisateurs d'un message sur les réseaux sociaux pour leur dire que tout va bien. Google a de son côté mis en route Person finder, qui permet de rechercher un proche disparu, ou donner des nouvelles de personnes situées dans la zone touchée.

ECHEC DE LA FUSION ENTRE APPLIED MATERIALS ET TOKYO ELECTRON
Ce devait être la plus grande opération de consolidation dans les équipements de production de semi-conducteurs. La mégafusion entre l’Américain Applied Materials et le Japonais Tokyo Electron, annoncée en septembre 2013, n’aura finalement pas lieu. Devant les difficultés à obtenir les autorisations nécessaires auprès des autorités américaines de la concurrence, les deux équipementiers des semi-conducteurs préfèrent renoncer à leur projet. Cela permet au Japon de ne pas perdre un autre fleuron de son industrie microélectronique.
AMAZON CIBLE LES PROS AVEC SON NOUVEAU SITE DE E-COMMERCE
Amazon s'attaque à l'appétissant marché du BtoB sur le net, qui représentait en 2014 1 000 milliards de dollars selon une étude du magazine spécialisé Internet Retailer. Le géant de la vente en ligne lance Amazon Business, un site de e-commerce qui regroupera à terme des centaines de millions de produits destinés aux professionnels.

AVEC TOS+, TENCENT ENTRE DANS LA BATAILLE DES OS POUR OBJETS CONNECTÉS
Les acteurs chinois veulent contrer l'influence américaine en matière de systèmes d'exploitation. Dernier exemple : Tencent, maison-mère de l'appli de messagerie WeChat et de messagerie instantanée QQ lance une déclinaison de son système TOS pour la technologie à porter et les objets connectés.
ALLIANZ SÉLECTIONNE CINQ START-UP POUR SON ACCÉLÉRATEUR
L’assureur Allianz a sélectionné, avec l’aide de Bpifrance et du fonds de capital investisse

Batterie pour ordinateur portable http://www.fr-batterie-portable.com